La fille pas sympa – Julia March

lafillepassympa.jpg

J’ai découvert ce livre en trainant sur Instagram, ce réseau social est devenu en fait ma source d’inspiration numéro 1 sur tout ce qui concerne la lecture, les recettes, les nouveaux produits en tous genres, les exercices de fitness etc. J’y passe du temps certes, mais il en ressort beaucoup de choses positives !

Bref, j’ai trouvé la couverture de ce livre sympa et bien flashy. Ensuite le résumé m’a vraiment plu :

Imagine : autour de toi, des personnes qui parlent dans une autre langue que la tienne depuis ta naissance, qui se comprennent et plaisantent entre elles. Tu es là, tu les regardes faire, mais sans comprendre. Parfois, tu aimerais bien entrer dans la danse, faire partie de ce joyeux brouhaha, mais une frontière invisible que tu es seule à voir vous sépare. La plupart du temps, cette distance n’est pas gênante. Tu n’as jamais eu conscience de ne pas faire partie des leurs, jusqu’au jour où on te l’a hurlé, jusqu’au jour où quelqu’un t’a démasquée et que tous les regards se sont tournés vers toi avec suspicion. Tu ne sais pas exactement quand c’est arrivé, en revanche tu as appris la leçon : passer inaperçue, te fondre dans la masse, performer la normalité. Tout cela n’était pas négociable, c’était même devenu une question de survie. Des années plus tard, j’ai appris à me créer ce « joyeux brouhaha », à m’inventer une danse sociale bien à moi et, mieux encore, à y entraîner par inadvertance ceux qui croisaient distraitement mon chemin. Ce livre est dédié à tous les chelous, les ratés, les tarés, les anormaux, les excentriques, les fous, les incorrigibles, les inéducables, les pas sortables… Et à tous ceux qui, derrière leur écran de normalité, se regardent seuls dans le miroir en se demandant : « C’est quoi, mon problème ? ».

Alors moi qui ne suis pas la fille la plus normale sur Terre, ça m’a bien plu. Le résumé et ensuite le livre (merci à mon homme qui me l’a offert, je crois qu’il a vite compris qu’il me plaisait ce livre !).

Il se lit bien, l’écriture est fluide et on ne voit pas passer le temps. Julia nous parle de son quotidien à travers son enfance, les différentes épreuves qu’elle a traversé, les amitiés qui se sont liées et brisées. Elle nous parle aussi des Témoins de Jéhovah, de son père violent, du décalage ressenti par rapport aux gens, à cette absence de normalité, aux valeurs qui sont les siennes.

Nous ne sommes pas là sur un livre qui étudie et dissèque le syndrome d’Asperger, nous ne sommes pas non plus sur un style larmoyant, il y a juste des situations et Julia qui les vit.

Bref, ce livre est vraiment intéressant et permet de découvrir ce que peut vivre une personne différente dans notre monde ou elle essaie de masquer sa vraie personnalité, de donner le change d’une normalité qui n’est pas la sienne. Ca fait réfléchir.

(et encore une fois, ça doit se lire, je ne suis pas du tout critique littéraire, j’ai juste envie de mettre en avant ce livre parce qu’il mérite d’être connu !)

Un commentaire sur “La fille pas sympa – Julia March

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :