Ce qui nous consume… Georgia Caldera

Bon, il était clair que le deuxième article n’allait pas tarder, j’ai littéralement dévoré les deux romans à la suite!

Allez, de quoi parle cette suite?

Violette, au passé troublé mais au brillant avenir, vient d’intégrer une école d’art. Elle s’est installée chez sa mère et son nouveau mari, et a fait la connaissance du fils de celui-ci, le solitaire et énigmatique Adam. Après s’être ignorés puis déchirés durant des semaines, ils ont trouvé la paix dans les bras l’un de l’autre et se sont déclaré leur amour. Violette doit désormais apprendre à lui faire confiance, mais les secrets qui voilent le ténébreux regard d’Adam pèsent sur leur couple. Parviendra-t-il à lui révéler ses démons et à accepter son aide?

J’ai adoré dans le tome précédent voir naître les sentiments entre Violette et Adam, les voir s’apprivoiser l’un l’autre, tenter de panser des blessures si profondes. Bref là j’étais vraiment heureuse de les voir encore ensemble. On en découvre plus sur ce qui a pu les blesser l’un et l’autre, comment ils ont essayé de composer avec leurs meurtrissures et d’avancer quand même. Vont-ils réussir à avoir assez confiance en l’autre pour partager tout ça? Comment aller de l’avant sans laisser ses fantômes obscurcir son avenir?

Les sujets délicats abordés sont toujours traités de façon juste et crédible. On réfléchit en lisant, qu’aurions-nous fait à leurs places? Aurions-nous porté ces mêmes fardeaux?

Bref, une très bonne lecture que je vous conseille vivement!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :