Toute résistance serait futile – Jenny Colgan

Oh bordel, un mois sans article et pourtant je ne suis pas en vacances!!!! Je ne chôme pas mais j’ai plutôt pas mal de boulot donc après une journée entière à pianoter sur mon clavier contre rémunération, je suis plutôt réticente à l’idée de reprendre mon pc perso pour écrire un article…

Par contre j’ai lu. Un peu. Je ne suis pas une foudre de guerre depuis le début de l’année en ce qui concerne la lecture mais je m’en sors un peu quand même!

Bref, pendant les opérations d’été sur les livres numériques, j’ai pris celui-ci de Jenny Colgan étant donné que j’avais pas mal apprécié un de ses livres pendant les vacances. Hop, résumé!

Mathématicienne excellant dans un domaine masculin, Connie a toujours été considérée comme un peu bizarre. Mais jamais autant que Luke, recruté pour travailler à ses côtés sur un projet de décryptage top secret.

Mais Luke semble en savoir plus que Connie et ses confrères sur le mystérieux code. Pendant que tout le monde s’interroge sur ses liens avec ce message crypté aux origines non identifiées, leur employeur est tué d’une manière… singulière, et les services secrets s’en mêlent. Connie découvre que Luke n’est sans doute pas celui qu’il prétend être, mais leur confinement fait naître quelque chose en elle… Il n’aurait pu y avoir plus mauvais timing, maintenant que les deux scientifiques sont embarqués dans une course effrénée pour sauver… la Terre.

Alors, je ne m’attendais pas du tout à ce que cette auteure soit une geek en fait, c’est vrai, livres romantiques etc, j’étais un peu dans le cliché et ne me doutait pas qu’elle était une Whovian (j’avais aussi zappé qu’en Angleterre, beaucoup de personnes sont capables de faire des blagues et des références au Doctor Who!)!

Elle nous embarque à Cambridge (mon petit cœur d’amoureuse du Royaume Uni en manque de voyages sur mes terres d’adoption a saigné pendant toutes les descriptions des lieux traversés *snif*) avec une bande de mathématiciens de génie qui doivent décrypter des messages mystérieux. J’ai bien aimé le côté hyper scientifique (j’ai pas compris la moitié du jargon mais ça fait très vrai ^^), la relation entre les personnages qui doivent évoluer en vase clos, les mystères et les secrets à la James Bond.

Je ne me suis peut être pas attachée à l’héroïne autant que j’aurai aimé mais je l’ai trouvé sympathique et émouvante. 

Bref, une lecture qui fait du bien à la tête et au moral, qui change de la chick lit habituelle et qui a su faire plaisir à mon côté geek! 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :