The art of Coorie – Gabriella Bennett

*Le livre existe en français sous le nom « le livre du Coorie »*

Lui, il n’aura pas traîné longtemps dans ma PAL et franchement la jonction entre l’automne et l’hiver est juste parfaite pour bien comprendre ce qui est exposé et abordé et avoir envie de mettre en pratique! Hop, le résumé (trouvé sur un site de vente en ligne et traduit par mes soins).

Coorie – ou còsagach en Gaelique – est la version écossaise du hygge. Dans the art of coorie, Gabriella Bennett explore ce qu’est le coorie et et comment il a contribué à nourrir l’étonnante créativité qui fait la renommée de l’Écosse, malgré un climat souvent rude et impitoyable. The art of coorie explore le style de vie, les maisons et intérieurs, les traditions et montre comment profiter de la vie malgré un environnement difficile. Il examine comment apprécier ce que nous avons autour de nous et comment utiliser le meilleur de l’Ecosse pour améliorer la vie et ses plaisirs.

Je n’ai pas vu le livre dans sa traduction française mais la version que j’ai est superbe, le livre n’est pas très grand, la reliure est superbe et le papier épais. Il pèse une tonne mais sa beauté met en avant le contenu et les photos qui donnent juste envie de tout planter et partir vivre en Ecosse!

L’auteure rappelle que son pays n’est pas celui des Bisounours, le climat est rude, les éléments peuvent se déchaîner et que ce n’est pas pour rien que les écossais passent pas mal de temps à l’intérieur! Et justement, ils en prennent soin, de leurs intérieurs, et autant que possible, la nature les inspire! Elle parle aussi beaucoup de l’héritage culturel, des traditions perpétuées ou remises au gout du jour pour celles qui se sont perdues dans les siècles passés.

Elle présente au fil des pages des artisans, des lieux, des traditions, des recettes aussi! Certaines musiques sont mentionnées pour une immersion plus intense dans la lecture.

Bref, j’ai dévoré ce livre qui me parle énormément étant donné que j’essaie d’incorporer un maximum de nature dans notre quotidien et de vivre à son rythme et quand je l’ai fini, je n’avais qu’une envie, rester blottie dans ma couverture avec mon chien, un mug de thé à la main, à regarder la pluie tomber dehors!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :