L’île au secret – Ragnar Jonasson

Partons à la découverte des polars islandais!

L’Islande, je commence juste à m’y intéresser via mon apprentissage du vieux norrois et j’ai eu envie d’en savoir plus sur cette île perdue dans les mers froides du nord de l’Europe. En passant bien entendu par la lecture, comme d’habitude!

Plusieurs noms d’auteurs sont ressortis et j’ai eu envie de commencer par le chouchou des ventes, Ragnar Jonasson! Dès qu’il sort un livre, c’est un carton donc il m’a semblé être un bon point de départ! (et ça faisait longtemps que je n’avais pas lu de polar!). Coïncidence, lors de mon dernier passage chez ma libraire préférée, elle avait mis en avant sa dernière sortie poche! Et hop, un livre de plus dans les achats! Voici le résumé :

Au large des côtes de l’Islande, l’île d’Ellidaey abrite la maison la plus isolée au monde. C’est sur cette terre sauvage que quatre amis ont choisi de fêter leurs retrouvailles. Mais, après la chute mortelle de l’un d’entre eux, la petite escapade tourne au drame.
L’inspectrice Hulda, quinze ans avant les événements survenus dans La Dame de Reykjavík, n’a qu’une ambition : découvrir la vérité. Pas du genre à compter ses heures, Hulda ne prendrait- elle pas l’affaire trop à cœur ? Elle n’a jamais connu son père et a toujours entretenu avec sa mère une relation en dents de scie. Une vie de famille tellement chaotique que son job semble la seule chose capable de la rattacher à la réalité… Mais sur l’île d’Ellidaey plane une atmosphère étouffante. Les fantômes du passé ressurgissent.

Alors, c’est le tome 2 d’une trilogie qui commence avec la Dame de Reykjavík. Mais j’ai réussi à lire ce tome 2 sans problème, sans être perdue du tout. L’écriture est fluide, le rythme soutenu grâce à des chapitres qui s’enchaînent rapidement et qui changent à chaque fois de point de vue. Plusieurs histoires cheminent en même temps et on veut connaitre l’issue de chacune d’entre elles!

L’enquêtrice, Hulda, n’a rien de l’héroïne habituelle, elle est plus âgée, a des soucis personnels et n’a pas eu la carrière qu’elle aurait aimé. Mais c’est un bon flic et on la suit dans son enquête comme dans sa vie privée sans vouloir en perdre une miette.

Un conseil, ayez votre pc ou votre portable à portée de main, je m’en suis régulièrement servie pour voir des photos des paysages mentionnés et à chaque fois c’est bluffant et ça donne envie de prendre des vacances en Islande!

Je vais rapidement lire la Dame de Reykjavík (le tome 1 donc) et à savoir, hier est sorti en grand format le tome 3 qui complète cette trilogie, la dernière tempête!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :